Catégories
Général/General Outils/Toolbox

Maîtrisez une langue sans quitter votre pays / Master a Language Without Leaving Your Country

Combien de fois vous a-t-on dit qu’aller à l’étranger était votre seule option pour progresser et parler couramment cette langue que vous apprenez ? C’est un fait : être dans un pays natif, c’est être exposé (si on va jusqu’au bout de l’expérience) à la langue dans son contexte et être entouré de cette langue partout où on va. Difficile à première vue mais les résultats sont là. Combien de personnes sont revenus avec un anglais, un japonais ou un swahili exceptionnel en revenant dans leur pays natal?

How many times have you heard someone tell you that you had to go abroad to become fluent in that language you are learning? It is a fact: going to a native country exposes you to the language in context, full time. Hard at first, it gives clear results. How many people came back to their country with an amazing English, Japanese or Swahili?

Cette narration est très commune et paraît tellement évidente. A tel point que j’ai décidé de prendre le contre-pied. Pourquoi ne serions-nous pas capables de nous débrouiller dans une langue sans pour autant aller dans le pays ? De plus nous n’avons pas tous les moyens de nous offrir un séjour long à l’étranger. C’est le pari que j’ai fait en apprenant l’italien. Et un vrai challenge car je ne l’avais jamais fait auparavant. Et avec surprise, j’ai pu constater que oui, c’était possible ! Cela demande bien sûr de la volonté mais aussi surprenant soit-il, c’est possible et c’est à la portée de tous. Je ne parle pas bien sûr de maîtriser parfaitement la langue mais d’être capable de discuter avec quelqu’un de manière plus ou moins fluide sur des sujets de la vie quotidienne.

This narration is very common and seem to be very obvious. At such extent that I decided to take it upside down. Why wouldn’t we be capable of conversation in a language without going to that country? And we don’t all have the means to travel abroad for a long period of time. So I gave myself the challenge to learn Italian without going there. It was a real challenge since I never did that before. With surprise, I realized that, yes, it was possible! Of course, it requires some will but surprisingly, it is possible and for everyone. I believe in it. I am not talking of mastering perfectly a language but to able to chat on daily life subjects.

Je veux mettre ici une emphase importante sur le fait que, au bout de 2-3 langues apprises, il sera extrêmement difficile, à moins d’être un spécialiste ou un professionnel, d’utiliser plus de 3 langues avec professionnalisme. Cela demande un effort monstre qui peut être inutile si ça ne devient pas notre spécialité. Il faut donc rester pragmatique et se dire qu’on ne pourra “professionnaliser” l’utilisation d’une langue ou dominer une langue que de manière limitée. D’ailleurs, en vous améliorant dans une langue puis dans une autre et en les pratiquant régulièrement, vous constaterez étrangement que vous perdrez un peu la maîtrise de votre langue natale/maternelle. Ca peut paraître fâcheux mais c’est normal, c’est ce qui arrive car le cerveau a ses limites

Here I want put an emphasis on the fact that, after 2-3 languages learned, it will be extremely difficult, except if you are a specialist or a professional, to use more than 3 languages with complete fluency. It requires a tremendous effort that could become useless because it is not your specialty anyway so you are likely to lose fluency. So it is better to be pragmatic and think that you can only “professionalize” your use of a language in a limited extent. By the way, progressing in a language, then another, practicing them regularly, you will come to see that you will strangely lose some mastery of your mother/native tongue. It can feel weird but it is a normal feeling, your brain has its limits.

Aussi, il n’est pas nécessaire d’avoir une bonne capacité d’auto-apprentissage. C’est ce en quoi je croyais beaucoup au départ mais ce n’est pas un élément dominant. Une bonne volonté et la présence des bonnes personnes et des bons outils ne seront qu’à votre faveur et vous aideront à surmonter les obstacles sans trop de difficultés. Il ne faut pas complètement se reposer sur eux mais bien en tirer partie. Il est possible de profiter précisément de la présence d’étrangers pour apprendre des langues. Je parlais dans un article des communautés d’étrangers et du problème de rester dans sa bulle. Vous pouvez justement vous enrichir de cette présence de personnes étrangères dans votre propre pays.

It is also not necessary to have a good self-learning capacity. It is what I thought at first but I realized that it was not a strong factor of success. A good will and the presence of the right people and the right tools will be in your favor and will help you overcome obstacles with less difficulties. The presence of foreigners in your country to learn languages is key. I was taking in article about the expats circles and the problem of staying in your bubble. You can enrich yourself with the very presence of them in your mission.

Il est vrai que le fait d’être isolé vous compliquera un peu la tâche. Mais nos moyens de communication sont si sophistiqués qu’aujourd’hui, il est possible d’appeler n’importe qui à l’autre bout du monde. En plus, avec Internet, plus besoin d’avoir à supporter des tarifs exhorbitants. Le fait d’être en Europe peut aussi être un avantage avec des tarifs très faibles (pour la plupart des pays), voire la gratuité pour tout forfait téléphonique. Un appel vers la Suède, la Pologne, la Grèce ou encore la République tchèque ne vous coûteront pas grand chose. Mais rappelons-nous qu’il y a Internet et qu’il est donc possible d’exploiter cet accès incroyable de nos jours pour contacter le monde entier.

It is true that your possible isolation can complicate the task. But our “new” technologies help bridge that gap and you can even learn through language and social apps. It is possible to call anyone at the other end of the world. The fact of living in Europe can be an advantage with low fares inside the continent (for most countries) or even free for any subscription. A call to Sweden, Poland, Greece or the Czech Republic won’t cost you much. The presence of Internet is even more helpful since you can contact anyone anywhere in the world as long as you have access to it.

A partir de mon expérience de l’italien, je vous propose ici des solutions qui peuvent être combinées selon votre façon d’apprendre (combinaisons que je propose en fin d’article). C’est vraiment à vous de jouer avec les cartes présentes :

From my experience of Italian, I propose to you some solutions that can be combined in different ways depending on how you learn easily (I propose the combinations at the end of the article). It is up to you how to use what is proposed:

1. Maximiser et complémenter l’apprentissage à l’école

1. To maximise and complement school learning

Image par Wokandapix de Pixabay

Il faut rappeler que c’est en général le premier lieu où on apprend les langues étrangères. L’école apporte un cadre clair et une structure cohérente pour l’apprentissage des langues. Bien qu’il soit très souvent rigide et empêche parfois un apprentissage plus fluide, l’enseignement à l’école permet à l’apprenant d’avoir moins d’effort à faire dans son apprentissage grâce au temps sur lequel il est exposé.

Good to remind that it is, in general, the first place where you learn foreign languages. School gives you a clear framework a coherent structure for language learning. Even though it is quite often rigid and prevents from a more fluid learning, learning languages at school allows the student to make less effort as they are exposed for a certain time regularly.

La meilleure manière de maximiser les apports de l’école est de travailler les langues étudiées est de participer le plus possible, de trouver des opportunités de travailler les langues sur d’autres matières ou sujets et, bien sûr, chose que les enseignants ne cessent de répéter, pratiquer en dehors de la salle de cours.

The best way to maximize what school brings is to participate as much as possible, to find opportunities to work the languages on other subjects and, of course, and many teachers repeat it quite enough, to practice outside of the classroom

2. Effectuer une formation intensive dans un centre de formation linguistique

2. To enroll in an intensive course in a language training center

Photo by NeONBRAND on Unsplash

Une bonne alternative si vous avez besoin d’un cadre sans retourner forcément à l’école. De nombreux stages et formations intensives d’apprentissage ou de perfectionnement en langue étrangère sont proposés par des centres de formation spécialisés. Les méthodes sont similaires à l’école même si le format est différent puisque l’effectif est plus petit et donc l’apprentissage plus ciblé, adapté et intensif.

A good alternative to school if you still need a framework. A lot of internships and intensive courses for language learning or perfecting are proposed by many specialized training centers. Methods are similar to school but the format is different since the classroom is smaller and the learning process is more targeted, adapted and intensive.

3. Utiliser un ouvrage d’appui ou d’auto-apprentissage

3. To use a support or self-learning book

Une référence pour les plus autonomes (voire autodidactes) d’entre nous. Ils permettent d’apprendre de manière approfondie la grammaire, le vocabulaire mais aussi les usages au quotidien de la langue (unités par thème). La méthode est originale par rapport à l’école mais il ne faut pas oublier de pratiquer la langue en complément. Les ouvrages d’auto-apprentissage sont nombreux et les maisons d’éditions sont sur un marché très concurrentiel. On retrouve notamment Harraps, Assimil ou encore Hachette sur le créneau. Une méthode d’apprentissage que j’apprécie particulièrement mais qui n’est pas forcément adaptée à tout le monde. Elle peut néanmoins rester un bon outil complémentaire.

A reference for the most autonomous (or self-learners) of you. They allow you to learn deeply the grammar and the vocabulary but also daily use of the language (units by theme). The method is original but one must not forget to practice outside the book. There are plenty of books and many publishers are on this highly competitive market. Harraps, Assimil or Hachette are good examples of the most reknown ones. A learning method that I appreciate a lot but that is not fit for everybody. But it can still be a good complementary tool.

4. Faire tandem avec un apprenant de votre langue natale/maternelle

4. To form a tandem with a learner of you very own language

Photo by Max Prokhorov on Unsplash

Les tandems existent depuis que les échanges entre peuples existent, même si les personnes n’en étaient pas forcément conscientes. Un tandem, tout comme une relation de mentorat, peut être plus ou moins active. Donc il est possible de faire tandem avec une connaissance ou un ami sans forcément s’en rendre compte. L’échange se fait dans les deux langues et chacun apprend de l’autre langue jusqu’à arriver à un certain niveau. Le seul problème qui se pose lorsque la relation de tandem n’est pas formalisée, c’est qu’une langue peut prendre le dessus sur l’autre et une personne se retrouve à apprendre plus que l’autre.

Tandems started to exist as long as nations started to exchange, even though people were not necessarily conscious of it. A tandem, as any mentoring relationship, can be more or less active. So it is possible to be doing a tandem with an acquaintance or a friend without realizing it. The exchange is done in two different languages and each person learns the other tongue to a certain extent. The only issue is that, when the tandem relationship is not formalized, one language has the advantage over the other a one person learns more than the other.

Si le tandem est bien formalisé, il peut donner des résultats étonnants. C’est la méthode que je recommande le plus pour l’apprentissage sans aller dans le pays natif. Il permet vraiment de s’imprégner d’une langue car la personne en face de nous vient de ce pays et nous apporte sa langue et toute sa/ses culture(s) avec lui/elle.

Pour plus de détails sur ce sujet, voir le lien suivant : https://surleboutdelalangue.home.blog/2020/02/20/les-echanges-partie-1-tandem-exchanges-part-1-tandem/

If the tandem is well formalized, it can give interesting results. It is the method I recommend the most for learning without going abroad. It really allows you to live the language because the person in front of you comes from that country and brings you their language and their culture(s) with them.

For more insight, read the following article: https://surleboutdelalangue.home.blog/2020/02/20/les-echanges-partie-1-tandem-exchanges-part-1-tandem/

5. Participer à des échanges linguistiques

5. To participate to language exchanges

Photo by Jens Johnsson on Unsplash

Les échanges linguistiques et les cercles sociaux sont des éléments incontournables. Selon moi, ils sont complémentaires des tandems mais les remplacent difficilement. Les échanges linguistiques apportent un type bien particulier d’environnement d’apprentissage, ou je parlerais plutôt de simulation. L’apprentissage devient un véritable jeu où vous vous livrez à des situations sociales similaires à celles que vous pouvez rencontrer dans la vie normale, dans des lieux que vous fréquentez et où on parle sa langue maternelle. Ici, il faudra parler dans une langue étrangère tout en étant dans un environnement bruyant et festif.

Language exchanges and social circles are unavoidable. To me, they are complementary to tandems but hardly replace them. Language exchanges bring a particular type of learning environment, or I would literally say simulation. Learning becomes a game where you are confronting yourself with social situations similar to what you meet in your regular life, in places that you go to and where you speak your mother tongue. Except that here, you will have to speak in a foreign language while in a noisy and festive environment.

C’est le moment de tester votre capacité à parler et à comprendre la langue en toute situation. Je vous parlerai, dans un article à paraître dans les mois à venir, d’un échange linguistique que j’apprécie particulièrement et que vous devriez essayer.

It is the moment to test your capacity to speak and understand the language in any situation. I will write an article on that subject and share with you on a particular language exchange that I would gladly invite you to go to.

6. Lire, visionner et écouter : le divertissement

6. To read, to watch and to listen : entertainment

Imae par mohamed Hassan de Pixabay

Pour la compréhension, rien de mieux que le divertissement… en langue étrangère. Même si au début, c’est un peu fastidieux, le fait que ce soit divertissant va vous aider à surmonter l’épreuve très rapidement. Ce qui est intéressant avec cette méthode, c’est que le divertissement ne s’arrête pas qu’à ce qui se dit mais aussi à ce qui se voit, ce qui se comprend en pratique. Le sens général, la gestuelle, l’ambiance… Apprendre la pragmatique grâce à cela est enrichissant et aide à comprendre en contexte.

For understanding skills, nothing better than entertainment… in the foreign language. Even if at the beginning it is a little demanding, the fact that it is entertaining will help you overcome the obstacle very quickly. What is interesting with this method is that entertainment goes beyond what is said, it is also about what you see, what you can understand pragmatically. General meaning, gestures, atmosphere… Learning pragmatic that way is very enriching and help understanding in context.

Pour les lecteurs assidus, la lecture en langue étrangère est une très bonne idée. Il ne faut surtout pas se dire que l’on n’y comprendra rien. Le but est de prendre son dictionnaire et de l’utiliser en permanence. Au bout de la lecture d’un ou de quelques livres, le niveau aura sensiblement progressé. Il est aussi important de se répéter les phrases dans sa tête et de s’imaginer comment ça sonne si je le répétais à voix haute. Si vous le souhaitez, vous pouvez même tout simplement répéter à voix haute certains extraits en essayant au maximum d’exprimer ce que le texte traduit. Je me souviens de quelques professeurs de langues qui nous ont fait répéter des pièces de théâtre en classe, ce qui était un excellent exercice.

For the readers, reading in a foreign language is a very good idea. The worst thing to believe is that you won’t understand anything. Of course, at the beginning, it is very complicate. The goal is to take a dictionary and to use non-stop (until not so necessary). After reading one or more books, your level of understanding will have progressed rapidly. It is very important to also repeat the sentences read to yourself and imagine how it would sound. If you want, you can even repeat aloud some extracts, trying to express as much as possible the intention of the text. I remember some teachers who made us play some theater extracts in class, which was an excellent exercise.

Les combinaisons de ces différentes solutions sont multiples mais selon moi, il est indispensable de choisir entre la 1 (école), la 2 (centre de formation), la 3 (apprentissage en autodidacte) et la 4 (tandem) puis compléter avec la 4, la 5 (échange linguistique) et la 6 (divertissement/média). Sans quoi, l’apprentissage serait incomplet.

The combinations are multiple but, to me, it is essential to choose between the n°1 (school), the n°2 (training center), the n°3 (self-learning) and the n°4 (tandem), then complete it with the n°4, the n°5 (language exchange) and the n°6 (entertainment/media). Otherwise, the learning would be incomplete.

Pour plus de détails sur les différentes manières dont vous pouvez pratiquer une langue à la maison, retrouvez une boîte à outils sur ce lien : https://surleboutdelalangue.home.blog/2020/04/01/pratiquer-une-langue-chez-soi-10-choses-incontournables-a-faire-practicing-a-language-at-home-10-things-to-do/

For more details on different ways of practicing a language at home, find a toolbox on this link: https://surleboutdelalangue.home.blog/2020/04/01/pratiquer-une-langue-chez-soi-10-choses-incontournables-a-faire-practicing-a-language-at-home-10-things-to-do/

C’est tout pour aujourd’hui. Retrouvez-moi dans le prochain article !

That’s all for today. See you in my next article !

Kévin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s